500px-UE

La CARENE finance la propagande européiste

Communiqué


Ces derniers jours, le conseil communautaire de la CARENE a voté une première subvention de dix mille euros pour que l’intercommunalité adhère à l’association Pays de la Loire Europe. Cette subvention est amenée à être renouvelée chaque année. Seul le Rassemblement national (RN) s’y est opposé.

Pays de la Loire Europe se décrit comme un organisme qui « travaille au quotidien sur un grand nombre de priorités régionales (industries, transports, énergie, agriculture et agroalimentaire, numérique, santé, recherche et innovation, croissance bleue, etc.) » Il s’agit d’un des nombreux aspects de cette présence très contestable des régions au sein des institutions européennes à Bruxelles, d’abord sous formes de bureaux régionaux, ensuite par la représentation de ces mêmes collectivités au sein du Comité européen des régions (CDR). À chaque fois, il s’agit de court-circuiter l’État dans ses prérogatives, par un « mille-feuille bruxellois » ne pouvant ni participer à la lisibilité de la construction européenne, ni à une gestion économe de notre argent, car cette présence des régions et de leurs nombreux fonctionnaires, financée par nos impôts, a un coût.

Concernant le financement par la CARENE de Pays de la Loire Europe, il est apparu au RN que cette association serait d’évidence inopérante pour enrayer les problèmes chroniques que connaissent les industries dans la région nazairienne et l’Estuaire : détachement des travailleurs est-européens aux chantiers navals de Saint-Nazaire, incertitudes récurrentes quant à l’avenir de ces mêmes chantiers, absence de priorité nationale à l’embauche… Sur la question particulière du détachement de travailleurs, nous avons en particulier relevé dans notre intervention que les annonces triomphales du président Macron à l’automne dernier n’avaient été suivies d’aucun effet concret. Seul le RN dénonce ce problème et, plus largement, ceux de la désindustrialisation, qui fragilisent notre système productif et paupérisent nos territoires.

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *