500px-TGI

Nous refusons le transfert du TGI de Saint-Nazaire

Communiqué


Il y a quelques jours, l’Ordre des avocats a diffusé une pétition numérique relativement à l’avenir du Tribunal de grande instance (TGI) de Saint-Nazaire. La réforme judiciaire actuelle laisse en effet entrevoir le risque d’une fermeture du TGI nazairien, et le transfert au moins partiel de ses affaires civiles et pénales à Nantes, dans le cadre de la départementalisation judiciaire.

Ce terme de « départementalisation » ne doit tromper personne, tant il est lourd de menaces quant au maintien du TGI à Saint-Nazaire, et plus généralement, du service public de la justice dans les villes moyennes et petites en bénéficiant, juste principe de l’égalité des territoires. Bien loin de cela, la départementalisation de la justice revient finalement non pas à l’égalité territoriale, mais à la concurrence des territoires. Cette départementalisation est finalement une forme supplémentaire de métropolisation, dans la mesure où, telle Nantes, les différentes métropoles seraient susceptibles, dès fin 2018, d’acquérir plus de fonctions de commandement encore, en centralisant l’exercice de la justice.

Dans ce contexte d’incertitude, lié à la préparation du plan quinquennal Changer la justice, présenté en janvier prochain par le Gouvernement, avant le vote d’une nouvelle loi au printemps, l’Ordre des avocats a raison de se mobiliser pour préserver ses acquis. En cela, les avocats nazairiens veulent préserver non pas leur propre bien, mais un bien commun : celui de tous les habitants de Saint-Nazaire.

Le Front national (FN) appelle à ce titre l’ensemble de ses militants et de ses électeurs à signer en ligne la pétition diffusée par l’Ordre des avocats de Saint-Nazaire. Il est impératif que Saint-Nazaire conserve un tribunal avec des magistrats et greffes aptes à juger tous types de litiges, sans obliger le justiciable à faire jusqu’à deux cents cinquante kilomètres de route aller-retour pour assister à une audience à Nantes ou Rennes. Ensemble, refusons le transfert de notre tribunal de grande instance !

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *