500px-Gwennhadu

L’identité de Saint-Nazaire est en partie bretonne

Communiqué

Bretagne réunie annonce avoir dépassé le palier des deux mille cinq cents signatures en vue de demander une interpellation au prochain conseil municipal. Son but est que l’identité bretonne de Saint-Nazaire soit discutée par les élus. Cela devrait être logiquement débattu en séance du 28 juin prochain.

Le Rassemblement national (RN), dont plusieurs militants et élus sont signataires de cette demande, se félicite de cette initiative, et du succès qu’elle a rencontré. Car il n’était pas gagné que plusieurs milliers de Nazairiens se mobilisent pour la question de la bretonnité de leur ville, s’il n’y avait eu le travail de terrain de militants bénévoles. Nous rappelons d’ailleurs notre proposition que le droit d’interpellation citoyenne soit abaissé à un seuil de mille signatures, pour être plus accessible.

Bien sûr, pour nous, l’identité de Saint-Nazaire est bretonne. Elle n’est pas que cela, mais, au-delà des frontières administratives, nous considérons la Cité portuaire comme partie intégrante, tant historiquement que culturellement, de l’espace breton. C’est ce pourquoi nous demandons depuis plusieurs années un pavoisement des bâtiments publics nazairiens incluant le Gwenn ha Du, la hausse des subventionnements aux structures locales promouvant la culture et la langues bretonne — école Diwan, Office public de la langue bretonne… — et que, bien sûr, nous voterons favorablement sur la question de l’identité bretonne de Saint-Nazaire.

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *