325px-Drapeau

ÉDITORIAL — J’agirai au nom du peuple

Mes chers concitoyens,

Aujourd’hui, élu au conseil municipal de Saint-Nazaire, je vous défends depuis ces trois dernières années, contre la mauvaise gestion et le manque de vision du Parti socialiste : clientélisme, communautarisme, hausse des impôts intercommunaux, insécurité dans nos rues et dans nos transports, confiscation de la démocratie locale…

Élu du Front National, je me fais fort, avec mes camarades, de mener une politique proche des préoccupations des Nazairiens : défense de l’emploi, notamment industriel, affirmation de la sécurité comme première des libertés, souci d’un aménagement territorial équilibré, intransigeance face à ceux qui veulent diminuer notre pacte républicain, refus de tous les communautarismes, volonté d’une écologie véritable.

La parachutée Laurianne Deniaud, pas plus que David Samzun, dont elle est l’adjointe, n’est en rien la solution aux problèmes croissants que connaissent les habitants de la région nazairienne et de l’Estuaire. Aux élections législatives qui viendront, les 11 et 18 juin prochains, la solution ne résidera dans la réélection, faute de mieux, des vieux politiciens de la gauche roublarde. Elle consistera en la désignation par le peuple d’un jeune patriote agissant pour le seul intérêt général, la défense de toutes vos libertés, le respect de l’égalité de nos territoires, la justice sociale, la laïcité retrouvée, l’unité républicaine.

Demain, élu de la Nation, je porterai ce projet à l’Assemblée nationale. Fidèle à la vision de Marine Le Pen, j’agirai au nom du peuple.

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *