500px-avion

Aéroport Grand Ouest : un projet surdimensionné

Communiqué de presse de Gauthier Bouchet, membre de la direction nationale du Collectif Nouvelle écologie

Un rapport de trois ingénieurs remis aujourd’hui à Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, confirme que le projet d’aéroport Grand Ouest de Notre-Dame-des-Landes serait surdimensionné. Il en conclut logiquement que ce projet doit être soit redimensionné (une piste au lieu de deux), soit abandonné, au profit d’un maintien de l’actuel aéroport de Nantes Atlantique. On ne voit d’ailleurs pas l’intérêt de dépenser 3.5 milliards d’euros pour passer d’un aéroport à une piste à un autre aéroport de même capacité.

Le fait qu’un document aussi officiel qu’un rapport de ministère conteste ce projet d’aéroport, face à l’ensemble de la droite et de la gauche (Parti socialiste compris) et des milieux économiques ligériens, contribuera, sans doute, à un salutaire « retour du réel » dans le débat sur ce projet d’aéroport. Il le fallait bien, à deux mois d’une consultation essentielle sur le sujet, hélas restreinte au seul département de Loire-Atlantique, au lieu d’être étendue aux régions des Pays de la Loire et de Bretagne.

D’ores et déjà, les aéroports de Nantes Atlantique, Rennes Bretagne et Angers Loire sont suffisants pour assurer un trafic majoritairement intra-européen. Le Collectif Nouvelle écologie défend à ce titre une modernisation de l’aéroport de Nantes, passant par une nouvelle piste et des équipements de navigation rénovés, plutôt que son transfert hasardeux et très coûteux vers Notre-Dame-des-Landes.

Gauthier Bouchet

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *